7 jours et des surprises au Montenegro

Apres un mois et demi au pays des spaghettis, et avons pris le ferry depuis la ville de Bari dans les Pouilles en Italie jusqu a Bar au Montenegro. Ce sera un embarquement long avec plusieurs controles et fouilles du camion, tous sont curieux de voir notre amenagement interieur, hum ! Depart a 22h et arrivee a Bar au Montenero a 7h30, apres peu de sommeil, mal au fesses mais la joie d’etre las bas !

De Bar a Budva, la cote adriatique montenegrene

Dotee d’un paysage tres contraste, le Montenegro offre un littoral adriatique interessant avec en retrait de la cote de nombreux monasteres orthodoxes du 12eme au 16eme siecle, et des montagnes arides qui s effondrent dans des eaux ayur et turquoises. Les stations balneaires y sont encore peu developpees, sauf dans certains coins comme Sveti Stefan et Budva, que les annees 90 et son lot de stars internationales y ont trouver refuge a l abri des regards indiscrets. Vous offrons ici quelques beaux souvenirs des ballades dans ces differents villages, du Sud au Nord a commencer par Petrovac, Sveti Stefan, et enfin Budva et sa vieille ville.

Lac de Skadar et routes escarpees

Decouverte du premier Parc National du pays qui recouvre un lac immense qui s’etend de l Albanie jusqu’au Montenegro. La vegetation y est particuliere, et les oiseaux et grenouilles qui se prennent pour la Nouvelle Star. Points de vue bien apprecies le premier soir depuis un Fort surplombant Virpazar, et le lendemain sur la route tres sinueuse de Virpazar a Cetinje, que nous conseillons vivement comparee a la fameuse route Kotor Cetinje si vendue par les guides de voyage. Passant par des villages quelques peu endormis, des paysages arides, des fonds de vallee desert, des vignes a certains endroits… rappelons que le Montenegro ne compte que 660 000 habitants, l equivalent d un departement francais !

Region de Cetinje et Parc National du Lovcen

Cetinje est une ville de 15000 habitants tres paisible en retrait de la cote de Budva, ancienne capitale administrative et culturelle du pays, d ou beaucoup de vielles ambassades, palais. Bizarrement cette ville compte environ une cinquantaine de bars ! Mais aussi des monasteres et eglises a decouvrir au cours d’une ballade sympathique. A partir de Cetinje, empruntons une nouvelle fois une route pleine de surprises pour arriver au Parc National du Lovcen, qui offre un point de vue unique et a 360 degre sur le pays, entre rochers et mer. Il abrite notamment un mausolle dedie a la figure humaniste liberatrice de ce petit pays, un philosophe penseur du 19eme. 450 marches pour decouvrir celui ci et ce magique point de vue, qui constitue un pelerinage pour tous les montenegrins. Nuit agreable et tres calme dans ce Parc, qui possede beaucoup de merveilles mais pas d’ours qui se situent plus a l est du pays.

Baie de Kotor

Kotor nous a etonne de la beaute de sa vieille ville entouree dans sa totalite par une forteresse, surmplombant le bout de la baie et ses petits fjords. Inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, elle est dominee par une ruine de forteresse que nous gravissons le deuxieme matin, ce qui nous offre un super point de vue sur la baie.

Baie de Kotor

Vieille Ville de Kotor

Ballade des remparts et forteresse de Kotor

De Kotor a Herceg Novi

Apres Kotor, longeons la baie avec deux arrets a Perast, qui fait face a deux petites iles artificielles que l’on peut rejoindre en bateau et qui hebergent deux eglises, dont une au joli toit bleu, parce qu’un toit bleu, ca change. Pour notre derniere etape, choisissons Herceg Novi, un peu avant la frontiere croate. Cette ville possede une vieille ville toute en pente composee de ruelles et petites places, le tout avec une vegetation tres mediterraneenne, force cocotiers, lauriers, et autres plantes odorantes a cette periode dont nous ne savons pas le nom. La cote y est amenagee par une ballade tres sympa avec moult bar cafe et tutti quanti.

Les moins du Montenegro

Je vous mets au defi juste de retenir le mot bonjour en montenegrin, impossible pour nous… alors courage ! pour les routes, les RN sont bien entretenues mais des qu’on sort des sentiers battus, attention c’est en tres mauvais etat, pas de fontaines a eau si cruciales pour notre train train en voyage, pas une laverie sur la route !!!!

Les plus du Montenegro

Tous parlent anglais voire meme francais, sont hyper sympa, conduisent bien, la vie n est pas tres chere avec par exemple 0.90 euro le litre de diesel, 1.70 le paquet de 20 cigarettes, et sans detailler la nourriture peu chere, des spots pour le camion tres facile et partout, pas trop de touristes, en cette saison, un pays a taille humaine avec une belle unite culturelle et de patrimoine,

Publicités

5 réflexions sur « 7 jours et des surprises au Montenegro »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s