Dalmatie, Dubrovnik et eaux turquoises

Depuis le Monténégro, quelques kms après la frontière et nous voilà à Dubrovnik dans la région de Dalmatie du sud. Nous nous attendons à de nombreux touristes, mais surpris, la Croatie hors juillet et août, c’est plutôt désert, ce qui a des avantages et inconvénients…

Dubrovnik la touristique

DSC02312

Un petit écrin de ville fortifiée sur fond de côte turquoise, nous nous balladons dans la très touristique Dubrovnik. Cette ville recèle de nombreux bijoux d’architecture comme sa t0ur de l’horloge ou ses palais. Dubrovnik était d’ailleurs l’une des dernières villes autonomes avant d’être rattachée à la Croatie. Nombreux restau terrasses et bars, très touristique, donc les prix se ressentent… cette ville a aussi orienté son offre touristique vers les cinéphiles fans de Game of Thrones ou Star Wars qui ont été tournés ici. Nous avons profité de l’ambiance une demi journée, mais pour pousser plus loin la visite ici (ballade sur les remparts, visite de monastères…) il faut ouvrir son portefeuille…alors décidons d’aller direct vers les plages cartes postales qui font tant rêvé quand on pense à ce pays.

Presqu’île de Peljesac, Korcula, Trpanj, et plages en veux-tu-en-voilà

DSC02425

DSC02424La Croatie est le seul pays qui interdit le camping sauvage, donc décidons d ‘aller de plage en plage quelques jours et de se trouver des campings pas chers. Passons une première soirée a Orasac a 20km sur la côte au Nord de Dubrovnik. Vue sur la mer, accueil chaleureux,  et plage de galets et coucher de soleil pour nous tout seul, donc pas dégueu.

Le lendemain, filons sur la grande presqu’île de Peljesac ou le guide nous dit que des plages de rêve nous attendent… Oui, c’est bien vrai ! Et d’autres belles surprises aussi. Arrivée à Orebic, au quasi bout de la Presqu’île, cette station n’a montré son intérêt à nos yeux que pour sa situation idéale,  car elle connecte l’île de où nous souhaitons aller grâce à des taxis boats qui font la liaison jusqu’à Korcula, surnommée la petite Dubrovnik. Passons un après midi ensoleillé a arpenter cette petite ville, là sans touristes.

Auri0ns bien enfiler nos maillots, fait du jet ski, de la plongée, ou des dégustations de vins dans cette région qui fait du pinard apparemment pas trop dégueu (et c est peu dire) pour la Croatie, mais c’est désert et rien n’est ouvert ni prêt pour le touriste d’avril…dommage !

Décidions de rejoindre ensuite Trpanj, qui se situe sur la cote nord de la Presqu’île, afin de pouvoir prendre le lendemain un ferry typique qui relie le bout de la Presqu’île au pays, nous évitant donc des bornes et le passage de le frontière bosniaque. Coup de cœur pour ce village, tu sais quand tu as l’impression que tout le monde veut t’aider, est souriant. Ça, ça change un voyage. Un petit vieux nous complète la monnaie au supermarché, puis arrivée au camping de rêve désert, puis en bref, la dame nous laisse un mot devant le camion, « don’t worry, be happy, it’s free for you tonight ».

Soirée géniale a jouer au palet breton devant la mer, à profiter du coucher de soleil, et surprise, a entendre des cris d’une horde de bêtes non identifiées, et là on a pas du tout rigoler…. Le lendemain à l’aube, Romain va à la poursuite de ce que nous pensons être des loups, on trouve la meute, séquence émotion façon National Geographic, ou quand les touristes croient découvrir la vie sauvage du coin. Ce sont des croisés chiens loups renards typiques d’ici, souvenir souvenir !

 

Bref, il est temps pour nous de rejoindre notre deuxième workaway, un jeune couple qui nous attend à Zivogosce sur la riviera de Makarska un peu plus au Nord. Repartons par le ferry une matinée avec mer d’huile et grand soleil.

Repartons avec un panel d’eaux turquoise encore plein les yeux, et l’espoir de pouvoir bientôt se baigner, car eau turquoise mais eau froide, ça fout un peu les boules… Suite au prochain épisode, avec ou sans baignade ? En tout cas, on aura pleins de surprises encore pour vous.

Publicités

Une réflexion sur « Dalmatie, Dubrovnik et eaux turquoises »

  1. Quel beau voyage avec des photographies superbes !
    Je ne doute pas que vous profitez au maximum de ce plaisir de découvrir tant de régions d’Europe avec des géographies et des cultures si différentes.
    Bon voyage !
    Comme d’autres, je vous envie beaucoup.
    Serge

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s